Yoga : le petit guide du débutant

Yoga le petit guide du débutant

Ça y est ! Vous avez enfin fait le pas, vous vous êtes enfin décidé à pratiquer le yoga et c’est tant mieux. Vous avez choisi de prendre soin de vous, d’entrer dans une union physique, psychique et spirituelle. De devenir un yogi en somme. Votre corps et votre esprit vous en remercieront. Mais par où commencer ? Comment s’y prendre ? Quels sont les bienfaits du yoga ? Quel équipement choisir ? Et en fait, la pratique du yoga, qu’est ce que c’est ? Suivez le guide !

Le yoga, une pratique indienne ancestrale

Selon Wikipédia, c’est une des six écoles orthodoxes de la philosophie indienne āstika dont le but est la libération du cycle des renaissances engendré par le karma individuel. Vous pouvez répéter? Plus simplement, c’est une discipline visant, par la méditation, l’ascèse morale et les exercices corporels, à réaliser l’unification, l’alignement de l’être humain dans ses aspects physique, psychique et spirituel. En bref, se recentrer, lâcher prise, atteindre la pleine conscience. Le but étant aussi d’aligner les chakras, d’équilibrer votre Yin et votre Yang. Comme référence incontournable, les textes des Yoga Sutra et la Bhagavad-Gītā rédigés vers le IVe siècle av. J.-C. sont parmi les textes de référence du yoga.

Quel type de yoga choisir pour débuter le yoga?

Vous constaterez en commençant le yoga que de nombreuses manières de le pratiquer existent. En voici quelques-unes à titre d’exemple :

le Hatha : c’est un terme assez générique, car cette discipline est la plus ancienne du yoga et représente ainsi la base de toutes les différentes formes de yoga. Le Hatha Yoga embrasse toutes les postures de Yoga et donnera naissance à de multiples formes de Yoga.

 

Hatha yoga

le Vinyasa : C’est un style exigeant physiquement, où l’on enchaîne les postures (asanas) de manière fluide en réglant la respiration sur les mouvements. Les postures enchaînées sont appelées “Salutation au soleil”, et on appelle parfois cette discipline “flow”, pour la fluidité de l’enchaînement des postures.

l’Ashtanga : Cette forme de Yoga se pratique de manière rapide et intense en enchaînant les postures en permanence, ce qui demande un grand effort physique. Le but étant d’enchaîner une série de postures de yoga, toujours dans le même ordre. Ce type de yoga a été créé par le professeur de yoga Pattabhi Jois dans les années 60, et compte de très nombreux pratiquants en Occident.

l’Iyengar: Comme l’explique très clairement l’association française de Yoga Iyengar, “L’enseignement du yoga selon B.K.S. Iyengar est basé sur la pratique approfondie des asanas (les postures de yoga) et du pranayama (la respiration yogique). Le tout s’effectue dans la recherche de la rigueur, de l’intensité, de l’alignement et de la précision”.

D’autres formes de pratiques sont nées au fil des années pour répondre à des besoins de notre société:

le Bikram : aussi appelée “hot yoga”, cette pratique consiste à enchaîner les postures rapidement dans un studio de yoga chauffé à 40°C. Une pratique qui fait des ravages auprès des personnes souhaitant perdre du poids, et qui se pratique surtout en cours collectifs.

L’Acroyoga : à mi-chemin entre yoga, gymnastique et danse, ce yoga dynamique a été créé en Californie dans les années 2000. Il faut 3 personnes pour pratiquer l’acroyoga : le porteur, le porté et l’observateur. Concrètement, le porté exécute une posture dans les airs, au-dessus du porteur. L’observateur donne des conseils aux deux autres, tout en assurant la sécurité en cas de chute.

le Yoga prénatal: C’est tout simplement la pratique du Hatha Yoga spécifiquement adapté aux femmes enceintes, confirmées comme débutantes. Il se pratique donc plus lentement pour ne pas brusquer le fœtus. Il est souvent suivi du yoga postnatal.

 

Yoga prénatal

 

Nous vous conseillons d’aller vers la pratique qui vous correspond le mieux, en fonction de votre âge et de votre état de santé, mais également au regard de vos affinités propres. Ainsi certains se tourneront vers un yoga plus spirituel, tel que le Kundalini et d’autres vers un yoga pour se régénérer tel que le Restaurative Yoga. Pour savoir ce qui vous correspond, il est conseillé d’essayer des cours différents avec des enseignants différents, dans des lieux différents car chaque pratiquant ou futur pratiquant a un yoga qui lui convient.

Quant aux bénéfices du yoga, ils sont multiples pour tous et toutes, du petit enfant au centenaire et quelle que soit la pratique que vous choisirez, grâce aux postures, aux exercices de respiration, à la relaxation et à la méditation, votre corps et votre esprit en ressentiront les bienfaits. 

Le Yoga au delà des bienfaits qu’il apporte, permet de s’ouvrir aux autres, de laisser entrevoir le meilleur de soi-même, pour soi-même et pour les autres. Ces valeurs sont universelles: le partage, la générosité, l’humilité, le dévouement, le don de soi, l’amour, la bienveillance et tant d’autres. Que l’on soit croyant ou athée, il s’adresse à tous et représente un guide.

 

Yoga femme

 

Le Hatha Yoga est une formidable porte d’entrée pour tous car sa pratique s’adapte à chacun. La pratique ou l’apprentissage du Yoga peut se faire chez soi pour ceux d’entre nous qui ne peuvent se libérer aux heures d’ouverture des studios. C’est le grand avantage de notre époque où vous pouvez pratiquer avec les cours en ligne par exemple. Veillez simplement à choisir avec précaution le cours enseigné.

D’un autre côté, et si vous avez la possibilité de vous libérer pour un cours de yoga en studio, vous pourrez toucher de plus près ce à quoi peut ressembler un cours de Yoga, l’ambiance du lieu, du groupe, la bienveillance du professeur. De plus la plupart des studios proposent des cours d’essai, alors n’hésitez pas!
Autre formule si vous habitez dans une grande ville, des cours de yoga en public sont proposés, souvent en plein air. Pour terminer et pour les plus motivés, des stages, des retraites et des formations sont proposés tout au long de l’année à toutes sortes de publics. 

Faut-il s équiper pour pratique le Yoga?

Pour pratiquer le Yoga, il faut reconnaître cet avantage que peu de matériel est nécéssaire. Toutefois et pour s’aider dans la réalisation des postures qui doivent, rappelons-le être effectuées de manière stable et confortable, il peut-être utile de s’équiper de briques, blocs, cales, ceintures ou sangles de yoga à sa convenance. De plus, que vous pratiquiez à domicile ou en studio, l’accessoire indispensable demeure le tapis de yoga. Tout d’abord car nous n’avons pas tous les mêmes besoins et envies en terme d’épaisseur de tapis et de type de matériau utilisé pour sa fabrication pour soi-même, mais également par rapport au type de Yoga que l’on pratique. Ensuite, parce que pour des raisons d’hygiène notamment, il est parfois préférable d’être certain de la surface sur laquelle on va poser sa tête!

Enfin, et si l’on veut conserver des chaussettes pendant sa pratique, par souci d’hygiène ou parce que l’on est plutôt frileux, le choix de chaussettes antidérapantes s’impose. Tout d’abord, car l’on ne glissera pas pendant les postures, comme celle du Chien tête en  bas par exemple, mais également parce que bien ajustée au pied, elle permettent de réaliser les postures en conservant son équilibre. 

En espérant que ce guide vous ai donné quelques clés pour vous lancer dans la pratique du Yoga dans les meilleures conditions. Bonne pratique à tous!